Cet ouvrage est constitué de la reprise des notes de Denis Vasse pour la session « L’homme et l’argent » organisé par l’association « Psychanalyse et Anthropologie » en 2007.

Denis Vasse part de la distinction entre la pulsion et le désir. La pulsion prend sa source dans la mise en tension d’un organe et trouve sa résolution dans la consommation ou le refus d’un objet spécifique.

Dans le désir s’exprime le rapport spirituel à l’autre et l’expérience du « nous ».
C’est là que naît l’identité dans l’altérité et c’est donc là que ce joue le discernement entre l’être et l’avoir.

L’argent valeur d’échange va permettre de naviguer dans l’avoir au sens où il s’échange avec n’importe quoi mais toujours dans l’ordre de l’avoir car l’Autre n’a pas de prix.

Laissons conclure Denis Vasse :
« Pour l’homme, il ne s’agit ni d’avoir de l’argent pour être ni d’être sans avoir d’argent. Il s’agit plutôt de discerner sans les confondre l’être de l’avoir et l’avoir de l’être… Ce chemin entre avoir et être est celui du désir de l’Autre et du présent qui nous y conduit »